Yuma 4×4

Media and Communications

Comment driver des visites en magasin grâce à vos campagnes Google Ads ?

Comment driver des visites en magasin grâce à vos campagnes Google Ads ?


alors bonjour à tous je suis dit barbara accompagne adjoint chez google et j’accompagne les agences digitales française dans le développement de l’enclos aux clients donc je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle édition de la drive digital académies comme trois vendredi par mois n’hésitez pas à consulter l’intégralité du programme pour connaître les formations à venir et à des cours les formations passer donc en cliquant sur le lien qui se trouve sur sur votre écran alors aujourd’hui on va aborder une thématique qui est jugée cruciale si vous êtes un retailer et si vous avez des magasins physiques qui et comment driver des visites en magasin grâce à vos campagnes google a dit lors donc on va avoir un agenda un peu un peu chargé donc en fait la première chose qu’on va aborder c’est qu’est-ce qu’on fait un consommateur au mini canal et ensuite on va aborder les trois points clés justement pour avoir un impact onika n’a donc d’abord comment mettre en avant les points de vente qui sont ouverts auprès des consommateurs comment générer du trafic dans vos magasins et comment mesurer la contribution du digital sur l’intégralité de vos ventes d’abord le consommateur au mini canal alors 150 fois par jour bon on peut pas communiquer mais je vous laisse deviner quelques secondes de quoi il peut s’agir je pense que vous l’aurez deviné il s’agit du mobile en moyenne on vérifie il au téléphone cent cinquante fois par jour pour organiser nos calendriers pour regarder des vidéos commander un taxi et surtout hélas ce qui nous intéresse finalement que pour rechercher et prendre de l’information sur 1 h av donc c’est vrai qu’il est pas nouveau de dire que les téléphones mobiles ont vraiment changé la plupart de nos aspects de nos vies au quotidien mais les téléphones mobiles ont eu un impact particulièrement profond sur notre façon de consommer alors 94 % des ventes à votre avis ont lieu ou en ligne ou en magasin c’est vrai que on a tendance à penser que maintenant avec l’essor du e-commerce depuis les années 2000 il pourrait s’agir des ventes en fait en ligne et en fait non c’est une stat qui datent du coup de l’année dernière et en fait on se rend compte en fait que en france 94 % des ventes se font toujours en magasin par contre ce qui se passe c’est que la grande majorité donc si la grande majorité des achats se fait en magasin la recherche des consommateurs va plutôt se tourner vers le digital c’est à dire que en 2004 on avait 13 % ont des consommateurs qui est recherché sur le digital avant de faire un achat maintenant en 2017 on est à 58 % donc pour résumer donc un consommateur omni canal donc c’est clairement le nouveau consommateur c’est à dire que c’est quelqu’un qui va à la fois recherché en ligne et hors ligne et qui va acheter en ligne et orly et du coup comment on fait pour faire le lien entre les deux donc bonne nouvelle google peut vous aider et parvenir commencerait de google est leader mondial de la performance omni canal donc sur les deux dernières années en fait grâce aux stores visite donc je vous en parler un petit peu plus après en fait google a aidé a attribué plus de 10 millions de visites dans des magasins venue d’annoncés finalement google a dit donc ça a vraiment permis ou finalement aux annonceurs de mesurer quel était l’impact du digital sur leur visite en magasin alors le store visite je pense que j’en avais déjà entendu parler donc en fait pourquoi un utilisateur visite c’est pour mesurer l’impact donc des annonces qui peuvent être à la fois sur le search sur le display et sur la vidéo sur les visites en magasin donc maintenant on va aller un tout petit peu plus dans la technique dans la méthodologie donc comment ça se passe je pense que ça fait partie de vos grandes questions comment google arrive à mesurer à mesurer sa donc première étape en fait il faut savoir que des centaines de millions d’utilisateurs sont invités à partager alors historique de position avec google et lorsque les utilisateurs cliquent sur une annonce et visiter un magasin nous mesurons et nous extrapolons en fait pour couvrir après la population totale donc en fait on arrive à déterminer s’ils se sont rendus dans un magasin en examinant à la fois les signaux gps wifi d’autres signaux google tels que les recherches les cartes de navigation et google street view ensuite il ya aussi un autre élément c’est qu’en fait google a cartographié vraiment la géométrie de chaque magasin donc on sait exactement où se situent les murs des magasins c’est à dire qu’on va réussir à identifier s’il s’agit d’un consommateur qui est vraiment rentré versus un passant qui serait juste passer devant votre magasin pour vraiment attribué à la campagne google had une vraie visite et pas seulement aux passants ensuite après cela il ya une autre période de validation qui se fait en fait en envoyant des sondages aux personnes sur lesquelles on pense qu’ils se sont en effet rendus donc pour valider encore une fois et ensuite extrapolés et ensuite à ce moment là vous vous allez voir donc annonceurs les stores visite qui vont être associés à vos campagnes groupe d’annonce aimons clé pour savoir finalement par exemple quels mots clés a pu générer le plus de deux visites dans d’autres magasins alors maintenant si on rentre plus dans le vif du sujet en fait il y a trois clés pour avoir pour avoir un impact la première chose donc comme je disais tout à l’heure mettre en avant le fait que les points de vente sans ouvert auprès des consommateurs générer du trafic dans vos magasins grâce aux solutions google et enfin mesurer la vraie contribution du digital sur l’ensemble de vos ventes alors première étape donc là c’est vraiment là que tout commence et je pense que vous avez tout du moins j’espère vos fiches google my business en fait toute la stratégie après drake to store va s’appuyer sur ces données google my business donc c’est vraiment la base de la basse que chaque annonceur doit avoir donc comme vous le savez sur le fichage google mais business on va référencer son adresse ses horaires d’ouverture cetc leave you et c’est bon ça c’est vraiment le prérequis ensuite deuxième prérequis et qui découle en fait de google mais business c’est les extensions de lieux du coup qui vont être finalement sur vos annonces google google at enfin concernant search classique et google maps donc en fait ça va vraiment faciliter l’accès aux utilisateurs qui recherchent du coup vos magasins qui recherchent des magasins donc comme les vôtres à proximité donc cotisent um sur les extensions de lieux donc en fait quand on clique sur l’adresse donc on arrive sur la page avec l’itinéraire et ensuite on peut avoir en scrollant plus d’infos sur le magasin alors il faut savoir aussi quand on est en rite est là on peut avoir cette objection d’un bon ben moi je veux finalement également faire dd déclic pour que du coup les internautes à et sur mon site internet finalement on va avoir les deux les utilisateurs qui sont en phase de recherche online vont cliquez sur votre site et les utilisateurs qui sont par exemple dans un rayon proche de votre magasin vont plutôt aller cliquez sur la fiche détaillée et itinéraire pour s’y rendre directement ensuite et ça c’est les locales sur jade donc ça va également découler des extensions de lieux donc vous n’avez pas de choses spécifiques à faire sur la plateforme google apps pour les mettre en place à la 4e place automatiquement une fois que vous avez mis vos extensions de lieux et en fait ça va se déclencher lorsque par exemple vous avez une agence de voyages lorsqu’un utilisateur dans la rue va rechercher agences de voyages sans un nom spécifique vous allez pouvoir avoir du coup comme vous voyez à l’écran l’annnonce du coup avec le petit adam en violet qui va s’afficher avant les autres résultats de recherche du coup la hes so sur sur maps donc ça peut s’afficher sur des stops et sur sur mobile donc là on a vraiment abordés on va dire le la base pour que votre vos potentiels clients soient au courant que votre magasin et à proximité est ouvert maintenant il ya plusieurs autres solutions google qui vont aller faire vraiment la promotion qui vont les vous permettre de générer du trafic dans vos magasins donc la première chose à prendre en compte c’est que en fait toutes les décisions qui vont être relatives aux investissements aux enchères et au ciblage doivent intégrer la valeur des visites en magasin donc juste heures visites générées par vos campagnes en ligne ça veut dire qu’il faut plus seulement pensé bon bah soit digital soit offline il faut vraiment la repenser votre stratégie et repenser vos investissements que pour vraiment voir une stratégie au mini canal alors j’ose également qu’il faut qu’il faut savoir c’est que depuis les deux dernières années on a trois fois plus de requêtes mobiles qui incluent à proximité et comme j’ai dit tout à l’heure par exemple agences de voyages à proximité chaussures pour l’hiver à proximité quand quand on est dans la rue quand on n’a pas spécialement de finalement de deux boutiques en tête donc en fait nous on vous invite vraiment à identifier ces mots clés donc la part du temps ça va être à côté de moi voilà enfin à proximité donc en fait c’est des mots clés qu’il faut que vous ajoutiez à vos campagnes search pour justement aller capter l’intention des personnes qui veulent se rendre en magasin alors j’étais troublé de le préciser au début de la présentation mais surtout n’hésitez pas à poser vos questions et j’y répondrai à la fin ensuite autre point important donc voilà j’ai ce pas si vous avez remarqué au début je parlait plutôt de targeting donc de calmont cléon mais utilisé pour finalement cibler la bonne audience là on va parler de buildings donc les enchères donc là l’idée c’est d’aller capter les utilisateurs qui sont dans un rayon proche c’est-à-dire de de mon magasin donc sur google has on peut aller ciblé des personnes qui sont dans un rayon par exemple moins de cinq kilomètres de mon magasin est allé mettre un ajustement d’enchères de plus de 30 % + 70% en fonction de la proximité donc ça ça permet en fait de prioriser être certain que la noce va apparaître pour finalement les consommateurs les plus susceptibles de se rendre dans votre magasin alors donc là on a parlé d’ajustements d’enchères par rapport à la position de lanterne du consommateur on peut également faire des ajustements d’enchères du coup sûr le device alors qu’est ce que c’est que ce slide un petit peu barbare qu’est ce que ça veut dire en fait ce que vous voyez la petite pyramide en bleu c’est le héros est ce donc le retour sur investissement des annonces donc online et ensuite le retour sur investissement au niveau global est en fait en faisant du coup des calculs au niveau global sur une grande quantité de compte on se rend compte que le héros est le plus élevé au global se situe sur mobile donc la conclusion qu’annoncer c’est en fait d’augmenter vos vos enchères ou de mètres avant justement d’enchères positif pour le mobile donc là c’est ce qu’on te conseille en moyenne + 40 % ce qui est tout à fait logique puisque forcément pour se rendre quand les consommateurs recherchent pour se rendre dans un magasin ils sont la part du temps sur mobile alors donc là je vous ai partagé deux signaux donc la géolocalisation le device c’est deux signaux très important en fait on se rend compte maintenant les signaux sont vraiment croissant et il y en a beaucoup plus notamment bon ce qu’on peut encore mesurer le jour de la semaine leur voilà le on peut dire la typologie de mobiles mais il ya d’autres signaux qui vont être beaucoup plus impliqué a mesuré en tant que account manager qui va être bas par exemple la requête saviez pas du tout accès le taux de conversion le lalande enfin autant de signaux qui vont rendre plus compliqué de faire exactement la bonne enchère en fonction de chaque utilisateur donc les solutions google pour faire face à ça quand vous savez c’est le smart building donc ça le smart building il existe déjà depuis depuis des années pour tout ce qui va être conversion du coup online là la grande nouvelle c’est que depuis du coup quelques temps c’est assez récent s’affairent à peine un mois on à la bêta smart ding forster visite qui est sorti donc je vous invite à contacter vos agences ou à comptes manager pour mettre du coup alors posé plus de questions et mettre ça en place en fait comment ça se passe là pour l’instant jusqu’à présent quand vous avez le store visite qui est une mesure est sûre sur votre compte google code le store visite n’est pas compris dans les conversions c’est à dire que même si vous êtes par exemple target cpa au target héros s vous n’allez pas mesurer enfin le smart building ne va pas prendre en compte les visites en magasin avec cette bêta on va enfin pouvoir prendre en compte les dites en magasin c’est à dire qu’on va pouvoir optimiser pour la visite donc en fait c’est pas une stratégie d’enchères à part entière puisque on va rester sur soi sont un gars thérèse soissons target ses pairs selon des objectifs de la campagne où le maximum qu’on personnes donc ça c’est quand on est limité pour rappel par le budget il faut mieux passer sur des maximas personnes que sur du target cpa est en fait là c’est différent stratégie d’enchères vont prendre en compte le store visite donc n’hésitez pas à la fin si vous avez plus de questions pour connaître un petit peu plus le fonctionnement mais voilà pour épi aussi demander à vos acomptes managers pour qu’ils vous pour qu’il vous au christ ensuite donc là on a parlé de buildings maintenant on va parler de formats donc tous les différents formats que vous pouvez utiliser pour aller driver du trafic en magasin donc la première chose c’est si vous faites du coût des campagnes display vous pouvez mettre des extensions de le sait très connu sur le search et sur 10 p on a tendance à l’oublier donc ça peut apparaître sur du court interstitielle sur une application ça peut apparaître en petites bannières sur le gêner sur le jdn ou en plus gros de manière avec du coup une carte voilà / / / mobile on va avoir la même chose sur sur youtube on va pouvoir du coup m une extension de lieux sélectionnés ont ce type en ue tube c’est seulement pour les gros les gros annonceurs en fait on peut très bien déployé une campagne youtube au niveau local dans un rayon vraiment si on a une boutique on veut faire sa campagne dans un rayon seulement par exemple 5 km autour de autour de la boutique donc on peut du coup faire cette campagne avec une extension de lieux et l’utilisateur va aller donc cliquer sur le petit bouton et ensuite on va aller ouvrir une fiche qui en fait reprend toutes les informations de la fiche google google my business donc on a fait dix plaies youtube maintenant donc un produit un petit peu plus d’avancé qui est sûre shopping qui s’appelle le local inventory adds alors du coup si vous faites des campagnes shopping donc vous voyez commence comme on commence à apparaît donc la fiche produit avec duke ou l’incitation elle et se rendre deux coups sur votre site quand vous faites du local inventory had vous avez également un goût tout qui va aller dire que votre produit est disponible en magasin qui reste 20 exemplaires et que votre magasin se situe approximativement 2 km donc là aussi il vous invite à vous retourner vers vous accomp manager pour mettre ça en place c’est vraiment une stratégie très intéressante et on s’est rendu compte que en moyenne on augmentait le setter de 2% lorsqu’on mettait l’ol il ya donc local in en tôlerie had en place versus une annonce shopping classique et encore une fois on ne va pas cannibaliser l’autre puisque on a les deux boutons en même temps un qui va sur le site 1 qui du coup il redirige vers vers le magasin physique ensuite les locales campaigns alors là c’est une grande nouveauté c’est vraiment sorti il ya deux mois et c’est encore en bêta moi c’est une typologie de campagne vraiment très innovante parce que disons que c’est une campagne qui a uniquement pour but de driver du trafic en magasin donc si vous êtes un retailer qui par exemple en site internet un site qui n’est pas marchand et qui a par contre le land magasin c’est vraiment la campagne idéal de même si comme on l’a vu tout à l’heure en fait vraiment les consommateurs français achètent vraiment tout jour en magasin ou moins en ligne donc vraiment c’est c’est le genre de campagne kim en tant qu’account manager résout pas mal de problématique alors comment ça fonctionne en fait on lance une campagne en mettant simplement son site on va pas aller mettre de mots clés et c’est la campagne qui va aller capter du coup les mots clés du site un peu comme finalement une campagne d’e s à et qui va aller générer des annonces sur deux coups différents levier google donc le search maps les ducs ou fish global business youtube et display par contre je sais pas si vous avez remarqué on est sur des annonces qui sont différentes c’est pas des annonces search classique c’est vraiment des annonces qui ont pour but de générer vraiment de la visite pourquoi sur tous les leviers c’est parce qu’en fait on veut être certain qu’une personne qui a par exemple manifesté une intention d’achat par exemple sur une sur un canapé qui a fait sur les dernières 24 heures des recherches relatives aux canapés soit par exemple bah si blessures sur youtube via une annonce par exemple lorsqu’elle va écouter la musique sur youtube et capa se balader dans la rue et qu’elle va être à proximité d’un nouveau magasin donc en fait on s’est vraiment une campagne qui va fonctionner sur les audiences comme maintenant beaucoup chez google pour pour être sûr de capter la bonne personne au bon moment alors il ya quelques pré requis pour ses campagnes qui sont qui sont nouvelles donc encore une fois au lors de la bêta ya pas mal de pré requis et puis après ça va certainement s’assouplir en fait pour l’instant il faut 20 boutique au moins il faut être prêt à investir trente mille dollars sur le mois et de lancer une campagne sur au moins un mois donc on est a du coup il est dollars par j’ai donc ce qui fait 8 181 euros à peu près par jour on est tout à fait conscient que c’est un investissement qui s est élevé et vous pouvez en parler avec votre réponse manager mais qui n’est pour l’instant pas du tout mais négociable encore une fois j’espère que ça va s’assouplir de coûts dans les prochains mois autre point sur ces sur ces campagnes [Musique] maintenant je crois que je crois que j’ai fait le tour donc on a vu les différentes solutions du coup google pour générer du trafic en magasin et maintenant une fois qu’on a fait tout ça comment on avait vraiment à mesurer la contribution du coup tous vos investissements du digital sur vos ventes alors sa fiche en plusieurs fois très bien donc là on est sur un calcul classique comment vous calculez du coup vous votre retour sur investissement sur vos ventes en ligne donc vous calculez le nombre de conversions fois le panier moyen qui va vous donner du coût de votre ca line donc là cent mille euros / vos investissements donc on se retrouve avec un héros s200 c’est à dire que quand vous investi 2,5 pardon quand vous investissez 1 euro vous en gagnez simple maintenant que vous avez intégré vos données stores visite à google a dit que vous avez mis en place toutes ces belles solutions vous avez également générer du ca en magasin alors vous allez me dire ok le store physique le sport buzz était pas égales advanced donc nous la méthodologie qu’on vous propose c’est de mesurer donc de prendre la donne et qu’on vous donne stores visite donc par exemple 3200 visite multiplier à votre taux de conversion en magasin donc ça c’est une donnée que en tant que j’étais leur vous devez certainement avoir une x le poignet moyens donc qui d’ailleurs normalement ont souvent plus élevés en magasin que là on a pu lui même donc en fait là on se retrouve avec un ca global de enfin c’est off line de 160000 euros toujours pour les 20 cas d’investissement donc qu’ils sont qui sont les mêmes donc là on se retrouve avec un héros y de 8 donc tout ce qu’on fait une édition classique donc on prend le ca généré sur le donc sur le e-commerce le ca généré en magasin donc ça nous ferait un total de 264 / l’investissement au global au 24 donc on a un héros s global de 13 donc en fait à quoi nous servir ce héros s c’est se dire bon en fait on a investi 20 millions euros sur ces derniers mois sur sur nos campagnes mais avant on se disait que ça nous avait rapporté que finalement simple de héros s en fait non la vraie valeur de vos campagnes digitales c’est qu’en fait vous avez un héros baisse de 13 donc ça va vous permettre par la suite de bam yeux réinvestir en fonction des différentes campagnes qui performent mieux pour par exemple l’achat offline alors c’est tout pour moi aujourd’hui je pense que je vais pas répéter les trois clés vous les avez bien vous avez bien compris du coup maintenant je vous invite à poser vos questions alors j’attends un petit peu vous avez quelques questions ou alors vous lui poserez peut-être rang directeur à vos contacts google non bon bah y’a pas de questions au pouvoir écouter j’espère que vous avez passé un bon moment que vous avez appris plein de plein de choses que vous allez pouvoir mettre en pratique et du coup surtout comme je vous le disais n’hésitez pas à alors non ça c’est la panique à cliquer sur le lien qui et hop enfin voilà de présentation pour suivre du coup les prochaines formations en ligne jour merci et à très bientôt au revoir

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.